Les notes Étrangères

Les bases des notes étrangères

  1. Concept : Les notes étrangères sont celles qui sont insérées entre les notes réelles de l’accord mais qui n’en font pas partie, également appelées notes étrangères à l’accord. Leur fonction est purement mélodique et décorative, issue de l’étude du contrepoint.
  2. Classification : elle sont divisés en deux groupes principaux :
    • Avant ou après l’accord ou l’accent rythmique : Note de passage, Broderie, Echappée, Acciaccature et Anticipation.
    • Avec l’accord ou l’accent rythmique : Appoggiature et Retard.
  3. Consonantes et dissonantes : Les notes étrangères peuvent être consonantes (elles s’harmonisent avec l’accord) ou dissonantes (elles créent une tension qui doit être résolue). Elles ne doivent pas être confondues avec les accords réels.
  4. Parallélisme et fausse relation : Les dissonances parallèles entre des notes d’ornement du même type sont évitées, mais autorisées entre des types différents. La fausse relation est autorisée si l’une des deux notes est un ornement.

Dans les leçons d’harmonie en ligne, nous verrons les types de notes étrangères

Note de passage

Concept élargi : La note de passage est une figure mélodique insérée entre deux notes principales ou stables, créant un pont mélodique à la fois ascendant et descendant. Ces notes sont typiquement chromatiques ou diatoniques et sont utilisées pour donner de la fluidité et de la continuité à la ligne mélodique.

Durée et timing : la durée d’une note de passage peut être aussi courte qu’une double croche dans les contextes rapides ou aussi longue qu’une croche dans les contextes plus lents. Bien qu’elles se produisent généralement sur des temps faibles afin de ne pas perturber la structure rythmique principale, dans certains styles, comme le jazz ou certains types de musique contemporaine, elles peuvent apparaître sur des temps forts pour mettre l’accent ou créer une syncope.

Chromatisme : Il n’est pratiquement pas ou très peu utilisé dans les exercices d’harmonie. Il est nécessaire d’entendre le chromatisme et sa résolution. Le son chromatisé et le son naturel peuvent être entendus en même temps.

Note De Passage 1

Broderie

Concept élargi : La broderie, également appelé perlage, consiste en une alternance rapide entre une note principale et une note adjacente avant de revenir à la note d’origine, enrichissant ainsi la texture sonore. Il est souvent utilisé pour mettre en valeur des notes particulières et ajouter une touche décorative à la mélodie.

Durée et timing : Cette ornementation est rapide et est généralement exécutée en une fraction du temps alloué à la note principale. Elle est généralement placée sur des temps faibles pour éviter de concurrencer la structure harmonique et rythmique fondamentale de la musique.

Double fioriture : elle est produite en utilisant la fioriture supérieure suivie de la fioriture inférieure, ou l’inverse. Dans les doubles fioritures, il est habituel, mais pas obligatoire, d’alterner la seconde majeure et la seconde mineure entre la fioriture supérieure et la fioriture inférieure.

Broderie 1

Echappée et Acciaccature

  • Concept étendu : Echappée ou l’acciaccature coupe brusquement une ligne mélodique pour insérer une note qui crée un lien inattendu et surprenant entre la note principale et la note finale. Ce type d’ornementation introduit un élément de surprise et peut être utilisé à des fins dramatiques ou pour souligner un changement de direction mélodique.
  • Durée et timing : bien que brève, la durée de l’élision est suffisamment longue pour être perceptible. Sa durée est similaire à celle de la broderie et de la note de passage, utilisées stratégiquement pour modifier la prévisibilité de la mélodie.
  • Echappée : lorsqu’elle est conjointe à la première note et qu’elle saute à la seconde. L’echappée ressemble alors à une broderie sans résolution de la première note.
  • L’acciaccature: lorsqu’elle saute de la première note et qu’elle est conjointe à la seconde. Elle ressemble donc à une appoggiature de la deuxième note dans la partie faible.
Acciaccature

L’anticipation

  • Concept étendu : une anticipation se produit lorsqu’une note est introduite avant l’accord correspondant et maintenue jusqu’à ce que le reste des voix « rattrape » l’harmonie appropriée. Cette ornementation peut être utilisée pour préparer un changement d’harmonie et générer une tension avant une résolution attendue.
  • Durée et timing : l’anticipation peut varier en durée, mais elle est généralement brève et se résout dès que l’accord change pour correspondre à la note anticipée.
  • a et b sont des anticipations indirectes/c’est une anticipation normale.
Anticipation
Les Notes Etrangeres

Appoggiature

  • Concept étendu : il s’agit de l’une des ornementations les plus émotives, caractérisée par une note initiale dissonante qui se résout en consonne, ce qui lui confère un fort impact émotionnel et expressif. Les appoggiatures peuvent être longues ou courtes, en fonction de l’effet recherché et du contexte musical.
  • Durée et arrangement : La durée de l’appoggiature peut aller d’une grande partie de la valeur temporelle de la note principale à un bref instant avant la résolution. L’appoggiature supérieure suit généralement la gamme de la tonalité, tandis que l’appoggiature inférieure peut être modifiée pour intensifier la résolution.
  • Double appoggiature : elle est obtenue en utilisant l’appoggiature supérieure suivie de l’appoggiature inférieure, ou l’inverse.
Appoggiature

Retard

  • Concept étendu : semblable à l’appoggiature mais avec une préparation plus longue, le retard soutient une note consonante sur un changement d’accord avant de la résoudre dans la nouvelle harmonie. Ce type d’ornementation prolonge la tension et enrichit la texture harmonique.
  • Parties détaillées : comprend une note qui est consonante dans l’accord original et qui est maintenue tout au long du changement d’accord jusqu’à ce qu’elle se résolve finalement. La préparation est la clé du succès du retard, et la résolution est généralement descendante pour répondre à l’attente harmonique créée.
  • La formation du retard se compose de trois parties : Préparation (PR) : c’est la note de l’accord précédent qui est maintenue jusqu’à l’accord suivant. Retard (R) : c’est la même note lorsqu’elle est sur le deuxième accord. Résolution (RS) : c’est la note retardée qui résulte de la descente conjointe du retard.
Retard

Chacun de ces ornements a des applications et des effets spécifiques dans un morceau de musique, permettant au compositeur ou à l’interprète d’exprimer des nuances subtiles et des émotions complexes à travers la ligne mélodique. Nous examinerons plusieurs exemples dans les leçons d’harmonie en ligne.

Les différents usages des notes étrangères

Type de notes ÉtrangèresDescriptionExemples d’utilisation
Note de passageUne note qui relie mélodiquement deux notes stables à travers un degré d’articulation, typiquement en temps faible.Dans un fragment de piano, une gamme ascendante de do à sol peut inclure des notes de passage diatoniques (ré, mi, fa) parmi les notes stables.
BroderieAlternance rapide entre une note et une note voisine avant de revenir à la première.Dans un solo de violon, une broderie peut orner la note principale, par exemple le sol, en alternant rapidement avec la note la avant de revenir au sol.
EchappéeIl interrompt la mélodie par un saut inattendu qui crée une transition surprenante.Dans une chanson vocale, la mélodie peut passer d’un mi à un sol aigu avant de revenir à un do, en utilisant ce saut pour souligner un changement dans les paroles.
L’anticipationUne note est introduite en premier et maintenue jusqu’à l’arrivée de l’accord correspondant.Dans un accord de guitare, la note B peut retentir avant que l’accord de mi majeur ne soit terminé, anticipant ainsi l’harmonie.
L’appoggiatureNote initiale dissonante qui se résout en consonne, généralement sur un temps fort.Dans un morceau de piano, une appoggiature peut être placée avant une note stable dans une ballade émotionnelle, se résolvant de fa# à sol sur un accord de sol majeur.
RetardMaintient une note de l’accord précédent sur un changement d’accord, se résolvant ensuite.Dans un quatuor à cordes, un violon peut tenir un la pendant que les autres passent d’un accord de fa majeur à un accord de ré mineur, se résolvant en sol.

Conclusions

Les notes d’ornementation sont des outils essentiels en musique qui enrichissent l’expressivité et la texture des compositions. Grâce à différentes techniques telles que les notes de passage, les fioritures, les élisions, les anticipations, les appoggiatures et les retards, les musiciens peuvent ajouter une profondeur émotionnelle et une variation mélodique à leurs œuvres. Ces fioritures n’embellissent pas seulement la ligne mélodique, mais jouent également un rôle crucial dans l’interprétation dynamique et la communication de sentiments subtils, ce qui permet à l’auditeur d’avoir une expérience d’écoute plus riche et plus variée.

Ne restez pas dans le doute et demandez-moi dans les cours d’harmonie en ligne.

Vous avez aimé ? Partager cet article.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Telegram

Dernières entrées