Mouvements mélodiques

Apprendre à déplacer les voix dans les cours d’harmonie en ligne

Un mouvement mélodique est défini comme tout changement d’intonation dans une voix, qui peut être ascendant (du grave à l’aigu) ou descendant (de l’aigu au grave). La répétition d’un son n’est pas considérée comme un mouvement mélodique, bien qu’il s’agisse d’un mouvement rythmique. Les mouvements sont analysés entre deux voix en même temps, comme basse-soprano, basse-contralto ou basse-ténor.

Classification des types de mouvements mélodiques

  1. Mouvement oblique : se produit lorsqu’une seule voix se déplace. Il est préféré car il est le plus statique et nécessite le moins d’effort pour atteindre une nouvelle sonorité ou un nouvel accord.
  2. Mouvement contraire : il se produit entre des voix de directions opposées. Ce type de mouvement permet une plus grande indépendance entre les voix et une plus grande variété de sonorités.
  3. Mouvement direct (et son cas particulier, le mouvement parallèle) : il se produit entre des voix qui se déplacent dans la même direction. Dans le mouvement parallèle, l’intervalle harmonique reste constant, comme les tierces ou les quartes alignées.
Mouvements Melodiques
Mouvements Melodiques

J’explique dans les leçons d’harmonie en ligne les types de mouvements mélodiques.

Le mouvement oblique

Le mouvement oblique est fondamental dans la musique polyphonique et est particulièrement apprécié en harmonie pour sa capacité à maintenir un son pendant qu’un autre change, créant ainsi un effet de continuité et de stabilité. C’est le cas, par exemple, lorsque, dans un duo vocal, une voix maintient une note soutenue tandis que l’autre interprète une mélodie qui change de hauteur. Ce type de mouvement est essentiel pour ajouter une richesse harmonique sans perturber l’équilibre général du morceau. Il est souvent utilisé dans les passages où l’on souhaite créer un contraste entre le mouvement et le repos, soulignant ainsi l’indépendance des lignes vocales ou instrumentales.

Mouvement contraire

On parle de mouvement contraire lorsque deux voix évoluent dans des directions opposées, l’une s’élevant et l’autre s’abaissant. Ce type de mouvement est très apprécié pour sa capacité à créer une texture riche et complexe, car les lignes mélodiques se déplacent indépendamment, mais de manière coordonnée pour explorer différentes zones du spectre harmonique. Le mouvement contrapuntique peut être utilisé pour accroître la tension émotionnelle d’une pièce, en soulignant les moments dramatiques ou les moments de résolution. On le trouve souvent aux points culminants d’un morceau, lorsque la tension musicale s’accroît puis se résorbe, ce qui produit un impact émotionnel profond.

Movimiento Directo y Paralelo

On parle de mouvement direct lorsque deux voix se déplacent dans la même direction, soit en montant, soit en descendant. Il peut apporter un sentiment d’unité et de cohésion à la musique, bien qu’il soit moins indépendant que le mouvement opposé. Dans le cadre du mouvement direct, le mouvement parallèle est un cas particulier dans lequel les deux voix se déplacent non seulement dans la même direction, mais conservent également le même intervalle entre elles pendant leur mouvement. Cela crée un effet très distinctif et peut être utilisé pour renforcer une harmonie spécifique ou pour créer un son homogène et cohérent. Cependant, il doit être utilisé avec précaution, car trop de mouvements parallèles peuvent conduire à une texture musicale monotone ou à des violations des règles contrapuntiques traditionnelles, telles que les quintes et les octaves parallèles.

Chacun de ces types de mouvements mélodiques a des applications spécifiques et des effets différents en musique, en fonction du contexte dans lequel ils sont utilisés et des objectifs artistiques du compositeur.

Ne restez pas dans le doute et contactez-moi pour une leçon d’harmonie en ligne.

Vous avez aimé ? Partager cet article.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Telegram

Dernières entrées